Infos covid19>

Séverac Benoît

Tuer le fils

Matthieu Fabas a tué parce qu’il voulait prouver qu’il était un homme. Un meurtre inutile, juste pour que son père arrête de le traiter comme un moins que rien. Verdict, 15 ans de prison. Le lendemain de sa libération, c’est le père de Matthieu qui est assassiné et le coupable semble tout désigné.
Pour l’inspecteur Cérisol et ses hommes (Brigade criminelle du SRPJ de Versailles), chargés de l’enquête, cela ne colle pas.
Ils vont devoir plonger dans l’histoire de ces deux hommes, père et fils, pour comprendre leur terrible relation.

Derrière cette intrigue policière, le roman nous parle des sommes de courage et de défis, de renoncements et de non-dits qui unissent un père et un fils cherchant tous deux à savoir ce que c’est qu’être un homme.

Le jour où mon père a disparu


Un homme s’évade de prison. Et soudain un ado voit sa vie bouleversée.

Aussi loin que remonte la mémoire d’Étienne, ses parents et lui ont toujours été considérés comme des parias au village. Étienne n’a jamais pu participer aux matchs de foot, aux fêtes, avoir une bande de copains… Le plus difficile pour lui, c’est de ne pas connaître les raisons de cette mise à l’écart.

Bien sûr, il sait que ses parents ont milité au sein du Front de libération occitan, mais ils ont toujours défendu la tolérance et l’ouverture d’esprit. Le jour où un ancien membre du mouvement s’évade de prison, le père d’Étienne disparaît. Étienne n’a alors plus d’autre choix que de partir en quête de la vérité.

Benoît Séverac, né en 1966 à Versailles, est auteur de romans policiers et de nouvelles noires. Ses deux premiers romans adultes (Les Chevelues et Rendez-vous au 10 avril, Éditions TME) ont reçu de nombreux prix, et il rencontre un succès similaire en jeunesse avec Silence (« Rat Noir », 2011), Le garçon de l’intérieur (« Rat Noir », 2013), l’Homme-qui-dessine (2014), Little Sister (2016) et Une caravane en hiver (2018), tous cinq chez Syros.
En 2016 paraît Le chien arabe à la Manufacture de Livres, repris en poche par Pocket en 2017 sous le titre Trafics, suivi de 115 la même année.
En 2018, est paru Wazházhe (Éditions Le Passage), co-écrit avec Hervé Jubert, et une réédition de Rendez-vous au 10 avril aux Éditions Pocket, tous deux des romans noirs adultes.


Mis en ligne le 7 octobre 2020.
Partagez cette page :
< | >