Infos covid19>

Gendron Sébastien

Fin de siècle

Une femme est sauvagement assassinée dans sa villa de Cap-Martin. Ses voisins n’ont rien entendu. Pour Armel Kœstler, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase clos et luxueux où son mari et elle s’étiolent. Il faut fuir à tout prix.

Mais c’est oublier les mégalodons, ces requins géants revenus de façon inexplicable du fond des âges. Personne ne s’aventure plus sur l’eau. Seule la Méditerranée est protégée par deux herses et les ultra-riches sont concentrés là, entre Gibraltar et Port-Saïd. Sauf que voilà ! L’entreprise publique qui gérait ces grilles a été vendue à un fonds de pension canadien qui en a négligé l’entretien. La grille de Gibraltar vient de céder et personne ne le sait encore.

Io t’amo, t’amo, t’amo

O-o-oh !

Questo è il primo segno

Che dà

La tua fede nel Signor

Nel Signor

La fede è il più bel dono

Che il Signore ci dà

Per vedere lui

E allor…

Conte noir et délirant, Fin de siècle se rit de notre ultra-moderne solitude, de l’absurdité des systèmes économiques et se réjouit d’une nature hostile reprenant violemment ses droits.

L’humour noir de Sébastien Gendron, « le Mozart du genre » selon Le Figaro, fait mouche !

L’interview sur France Inter : https://www.franceinter.fr/emissions/le-polar-sonne-toujours-2-fois/le-polar-sonne-toujours-2-fois-02-avril-2020


Mis en ligne le 6 octobre 2020.
Partagez cette page :
< | >