• Bienvenue sur le site du salon
    « Noir sur la ville »

    • Les 21-22 novembre 2020

    NOIR EN MAI !

    Nous souhaitons en MAI, dans le respect des règles sanitaires, organiser une formule légère avec l’appui de nos partenaires : Établissements scolaires, de santé, Bibliothèques, Librairies.

    Une formule très souple sur deux semaines qui allie les rencontres prévues en novembre et des dédicaces.

    Jérôme Leroy, Jean-Hugues Oppel auront ainsi le plaisir de retrouver leurs lectrices et leurs lecteurs et ce, même dans de petites formules.

    Tant qu'il y a du Noir, il y a de l'espoir !

    Noir en Avril nous a permis de retrouver un peu de l’esprit du festival.
    Jean-Christophe Tixier et Caryl Ferey ont pu présenter leurs livres et rencontrer leurs lecteurs de tous âges grâce à nos partenaires des établissements scolaires, Bibliothèques et librairies.
    Nous n’avons pu tenir que l’un des week end prévus.

    Nous rebondissons à nouveau en mai avec deux rendez-vous :

    • Les 20-21 et 22 mai avec Jérôme Leroy qui rencontrera les patients du Centre de Soin de Suite et de Réadaptation de l’Avancée, les élèves du Sacré Cœur et de St Joseph, Lamballe et sera en dédicace le samedi 22 mai à partir de 10h30 à la Nouvelle Librairie de St Brieuc et à partir de 15h à la librairie de la Cédille de Lamballe
    • Les 25 et 26 mai avec Jean-Hugues Oppel qui rencontrera des enfants des écoles primaires de Quessoy puis sera en dédicace au local de Vélo Utile (rue de Robien, St Brieuc) pour dédicacer une nouvelle du Fanzine le Contre écrou et son dernier roman, le mardi 25 mai à partir de 18h. Il dédicacera aussi son dernier roman (et les autres) le mercredi 26 mai à partir de 10h30 à la Nouvelle Librairie et à partir de 15h la librairie de la Cédille de Lamballe.
    • En attendant de nous retrouver en novembre les 20 et 21 novembre pour la nouvelle édition de Noir sur la ville.

    Jérôme Leroy vient rencontrer les patients du centre de soin de suite et de réadaptation de l’Avancée le jeudi 20 mai pour 2 ateliers d’écriture.

    Rendez-vous en établissements scolaires, médiathèques, librairies.

    - vendredi 2 avril : J C Tixier rencontre des élèves du lycée Jean XXIII de Quintin puis sera en dédicace à la librairie Le Marque Page
    Dédicace de Caryl Ferey à la Cédille : 17h30-18h50

    - samedi 3 avril : Caryl Ferey rencontre des lecteurs de la médiathèque de Langeux

    Dédicace à la Nouvelle Librairie, St Brieuc : JC Tixier 10h30-12h. et Caryl Ferey : 14h-15h30

    Dédicace à la Cédille : Jc Tixier : 14h00-15h30

    Noir sur la ville n’a pu avoir lieu en novembre 2021, comme d’habitude.

    De nombreuses rencontres scolaires, en Bibliothèques ont été annulées.
    Ces rencontres sont l’esprit de notre festival.

    Nous souhaitons en avril, dans le respect des règles sanitaires organiser une formule légère, étalée dans le temps et dans l’espace, avec l’appui de nos partenaires : Établissements scolaires, de santé, Bibliothèques, Librairies.

    Une formule très souple sur trois semaines qui allie les rencontres prévues en novembre et des dédicaces.

    Jean-Christophe Tixier, Caryl Ferey, Jérôme Leroy, Benoît Séverac, Sylvie Deshors, Claudine Aubrun, Marcus Malte, Denis Flageul, Jean-Hugues Oppel aurons ainsi le plaisir de retrouver leurs lectrices et leurs lecteurs même dans de petites formes.

    En attendant de retrouver Noir sur la ville en novembre 2021.

    Tant qu’il y a du noir, il y a de l’espoir !

    À défaut de pouvoir accueillir les auteurs et le public cette année, nous allons proposer des chroniques réalisées par les bénévoles sur les auteurs qui ont accepté de venir au salon cette année. Encore merci à eux

    Ces chroniques vont venir petit à petit, au fil du temps, tranquillement jusqu’au mois d’avril.

    En effet, nous croyons dur comme fer que le festival peut effectuer un saut temporel pour que novembre soit en avril. Serait-ce une dyschronie ?
    Tant qu’il y a du noir, il y a de l’espoir !

    Le mois d’avril est certes le moment idéal pour ne pas se découvrir d’un fil, mais aussi pour passer du noir où Gabrielle brule notre esprit, au noir où le salon va à nouveau allumer le feu !

    Novembre en avril, chroniques des bénévoles

    Tant qu’il y a du noir, il y a de l’espoir !

    À défaut de pouvoir accueillir les auteurs et le public cette année, nous allons proposer des chroniques réalisées par les bénévoles sur les auteurs qui ont accepté de venir au salon cette année. Encore merci à eux

    Ces chroniques vont venir petit à petit, au fil du temps, tranquillement jusqu’au mois d’avril.

    En effet, nous croyons dur comme fer que le festival peut effectuer un saut temporel pour que novembre soit en avril. Serait-ce une dyschronie ?
    Tant qu’il y a du noir, il y a de l’espoir !

    Le mois d’avril est certes le moment idéal pour ne pas se découvrir d’un fil, mais aussi pour passer du noir où Gabrielle brule notre esprit, au noir où le salon va à nouveau allumer le feu !

    Les auteurs invités

    Nous avons décidé de limiter le nombre d’auteurs cette année compte tenu de la crise.

    Voici les auteurs qui devaient être présents cette année en date du 17 octobre :

    Gérard Alle, Claudine Aubrun, Stéphanie Benson, Laurence Biberfeld, Jean-Luc Bizien, Hervé Commère, Sylvie Deshors, Pascale Dietrich, Denis Flageul, Caryl Férey, Sébastien Gendron, Cyril Herry, Julien Lambert, Christophe Léon, Jérôme Leroy, Marcus Malte, Dominique Manotti, Jean-Hugues Oppel, Pierre Pouchairet, Alexandra Schwartzbrod, Benoît Séverac, Jean-Christophe Tixier.

    Merci à eux.

    Scottish lamento

    Ile de Skye, dans les Nouvelles Hébrides : des lochs, des kilts, des manoirs et du whisky. Une vraie carte postale. En 2020, les touristes japonais ou (...)

    Lire la suite...

    Qui a volé la main de Charles Perrault ?

    Une édition conçue pour les Dys et les enfants qui ont du mal à lire. Au jardin des Tuileries, la main d’une des statues du monument dédié à Charles Perrault (...)

    Lire la suite...

    Karaoké in London : Jeanne chante for the climate

    Un roman sous forme de journal très illustré, à lire progressivement en anglais. Agathe (ma Best Friend Forever) et moi, on vient d’apprendre que Freja (...)

    Lire la suite...

    Péter Les Boulons

    Lucien, opéré pour une simple hernie, se réveille amputé de deux mètres d’intestins. La surprise n’est pas vraiment au goût d’Irène, sa fille, qui décide de punir (...)

    Lire la suite...

    Et puis mourir

    Plusieurs samedis d’affilée, alors que tous les services de police de France sont mobilisés par les manifestations des gilets jaunes, des meurtres sont commis (...)

    Lire la suite...

    Regarde

    Jadis, Mylène a aimé un homme. Ensemble, ils ont fait les 400 coups. Jusqu’au braquage raté d’une bijouterie, au cours duquel les deux amoureux se sont fait (...)

    Lire la suite...

    La vallée aux merveilles

    Après une rupture amoureuse douloureuse, Jeanne, 16 ans, est envoyée chez sa tante dans la vallée de la Roya. Elle y découvre, stupéfaite, que cette dernière (...)

    Lire la suite...

    Les mafieuses

    Il y a toujours moyen de s’arranger avec la réalité chez les gangsters. À condition de respecter le code d’honneur, on peut même mener une vie formidable ! (...)

    Lire la suite...

    PAZ

    Un vieux requin de la politique. Un ancien officier des forces spéciales désormais chef de la police de Bogotá. Un combattant des FARC qui a déposé les (...)

    Lire la suite...

    Fin d’exploitation

    Goulven traverse une mauvaise passe. Il s’est mis en retrait de sa carrière d’enseignant, le temps de se reconstruire, et se réfugie dans sa maison, en pleine (...)

    Lire la suite...

    Fin de siècle

    Une femme est sauvagement assassinée dans sa villa de Cap-Martin. Ses voisins n’ont rien entendu. Pour Armel Kœstler, c’est la goutte d’eau qui fait déborder (...)

    Lire la suite...

    Nos secrets jamais}

    Première venue à Lamballe. Ce n’est pas le titre de son nouveau roman ! Élona, jeune photographe, se découvre héritière d’une maison familiale où elle n’a jamais (...)

    Lire la suite...

    Villevermine - Tome 2

    Villevermine - Tome 2 : Le garçon aux bestioles : Dans la ville crasseuse et malfamée de VilleVermine, Jacques Peuplier, détective privé taciturne aux dons (...)

    Lire la suite...

    Black Friday}

    Des robes et du maquillage à ne plus savoir qu’en faire. Une tablette nouvelle génération à un prix canon. Une nouvelle loi sur l’obsolescence qui plaira à tous (...)

    Lire la suite...

    Lou, après tout : La bataille de la Douceur}

    Lou quitte Wim avec un goût amer. Dans le monde d’après l’effondrement, existe-t-il un seul endroit épargné par l’horreur ? Son dernier espoir, comme pour Amir, (...)

    Lire la suite...

    Aires

    Ils sont sur l’autoroute, chacun perdu dans ses pensées. La vie défile, scandée par les infos, les faits divers, les slogans, toutes ces histoires qu’on se (...)

    Lire la suite...

    Marseille 73

    Dans la cible, des magrhébins, surtout des algériens. On les tire à vue, on les élimine. En six mois, plus de cinquante d’entre eux ont été abattus, dont une (...)

    Lire la suite...

    Total Labrador

    Quel lien existe-il entre les éliminations ciblées des ennemis de l’Amérique par drone, la soif de vengeance d’un homme trahi par ses supérieurs et la (...)

    Lire la suite...

    Larmes de fond

    Jean de Frécourt, homme d’affaires et ancien haut-fonctionnaire, est agressé par une bande d’hommes cagoulés dans son appartement des quais de l’Odet, à (...)

    Lire la suite...

    Tuer le fils

    Matthieu Fabas a tué parce qu’il voulait prouver qu’il était un homme. Un meurtre inutile, juste pour que son père arrête de le traiter comme un moins que rien. (...)

    Lire la suite...

    Les lumières de Tel-Aviv

    Les ultrareligieux ont pris le pouvoir à Jérusalem pour former le Grand Israël. Les Résistants, composés de laïcs juifs et arabes, se sont regroupés à Tel-Aviv (...)

    Lire la suite...

    Les Mal-aimés

    1884, aux confins des Cévennes. Une maison d’éducation surveillée ferme ses portes et des adolescents décharnés quittent le lieu sous le regard des paysans qui (...)

    Lire la suite...

    On peut s’interroger sur le hasard.

    Un recueil de nouvelles avec un titre comme ça... en novembre 2020 !!!

    Laurence Biberfeld, Sébastien Gendron, Cyril Herry, Jerôme Leroy et Benoît Séverac

    s’en sortent avec panache sans tomber dans l’attente du moment.

    Mais, quand même, on ne peut s’empêcher de penser qu’on a du nez... pour un recueil qui a été conçu fin 2019...

    A commander dans toutes les bonnes librairies ...
    Et à se faire dédicacer par les auteur.e.s, nous espérons, pour Noir en Avril, en avril 2021..


    Les médiathèques du département aiment « Noir sur la ville » et les Coups de cœur des bénévoles de l’association.

    Cette année encore, malgré les difficultés liées à la pandémie de nombreuses rencontres sont prévues ici où là.

    • Saint Julien : 10 octobre 10h30 ;
    • Plérin : 13 octobre 18h ;
    • Hillion : 14 octobre 18h ;
    • Erquy : 31 octobre 17h ;
    • Moncontour : 4 novembre 10h30 ;
    • Pordic  : 6 novembre 18h30 ;
    • Planguenoual : 6 novembre 18h30 ;
    • ESPE : 6 novembre 13h ;
    • Langueux : 7 novembre 11h ;
    • Frehel : 10 novembre 10h30 ;
    • Quessoy : 14 novembre 16h ;
    • Plédéliac : 14 novembre 10h30.

    La presse en parle :

    Merci à Julien Lambert. Voici un lien pour (re)connaitre son travail : https://www.comixtrip.fr/dossiers/julien-lambert-villevermine-sarbacane/

    Contact

    Adresse :

    Association la fureur du noir,
    BP 10501
    22405 LAMBALLE CEDEX


    Envoyer un message


    Logo du département des Côtes d'Armor
    Logo région Bretagne
    Logo Lamballe communauté
    Logo de La ville de Lamballe
    Logo Les vitrines de Lamballe
    logo PRIX SNCF DU POLAR
    Logo du journal Ouest France
    logo site dédié à l’Action culturelle
    Logo la librairie La Çédille, Lamballe
    logo La nouvelle librairie, Saint-Brieuc