Remerciements

La Fureur du Noir tient à remercier le nombreux Public venu sur le salon Noir sur la Ville, les partenaires : La Ville de Lamballe, Lamballe-Communauté, le Conseil Départemental, le Conseil Régional, la DRAC, Christine notre sénatrice, La SOFIA, la SNCF, les Vitrines de Lamballe, la Ville de Pordic et La Noiraude, les libraires : la Nouvelle Librairie de St Brieuc, la Çédille de Lamballe, Le Grenier de Dinan. Ouest France, Le Télégramme, Le Penthièvre, Le Cri de l’Ormeau. L’Imprimerie Lamballaise, Lucas Traiteur, le Kyriad, Le Lion d’Or.

Tous les établissements scolaires, médiathèques, librairies, maison d’arrêt , associations qui nous ont accueillis ou accueillis des auteurs,

La Fanfalaise et sa participation musicale ; JB et Jean Hugues pour leurs différentes surprises...(vidéos, textes et champagne...) ; Hervé Boivin pour le super visuel du festival.

Et sans oublier bien sûr les auteurs invités, les bénévoles sans oublier le SSU.

Grâce à toutes et tous cette belle cuvée 2016, la 20e restera dans les annales !

Merci

Nouveautés

Retrouvez les dernières informations du salon.

Échec à la Reine

Éminente apicultrice consultante dans le Quercy, la jeune Audrey Astier parcourt le monde à la recherche de méthodes de travail différentes dans le but d’assurer la sauvegarde des abeilles.
Alors qu’elle a rendez-vous avec son vieux maître de stage, Janissou Laborde, dit le Papé, celui-ci disparaît mystérieusement...
Aux côtés du troublant lieutenant Steinberger, fraîchement affecté à la gendarmerie de Rocamadour après son retour d’Afghanistan, Audrey va courir le causse pour tenter de déjouer les pièges d’une effroyable société secrète prête à tout pour arriver à ses fins...

Née dans les Yvelines en 1971, passionnée d’Histoire, V. Valeix a été membre de la Fondation Napoléon. À la suite d’un déménagement en Normandie, intéressée depuis toujours par l’apiculture (son arrière-grand-père était apiculteur en Auvergne), elle fonde les ruchers d’Audrey. Elle s’engage alors dans le combat contre l’effondrement des colonies, la "malbouffe" et dans l’apithérapie (soins grâce aux produits de la ruche).

Elle eut l’honneur d’être amie - et le fournisseur de miel - de sa romancière favorite, Juliette Benzoni, reine du roman historique, malheureusement décédée en 2016. Cette dernière a encouragé ses premiers pas dans l’écriture "apicole".

Les Errantes

Sous les toits d’un immeuble parisien, des phénomènes étranges frappent simultanément trois filles que tout oppose. Suzanne est une gameuse qui vise la célébrité, chassée de chez elle ; Saskia, une artiste en devenir découragée par un galeriste méprisant ; Anne-Lise, une fille de bonne famille vivant intensément une spiritualité en décalage avec son époque. Des apparitions fantomatiques perturbent le jeu vidéo de Suzanne, un esprit s’invite dans la chambre de Saskia et des voix envahissent le cerveau d’Anne-Lise… Sont-elles devenues folles ? Dans le huis clos de leur chambre et de leur enfer mental, elles n’auront en tout cas d’autre choix que de s’unir pour s’en sortir. Le lecteur découvre avec elles que ces mystères et fantômes viennent du passé, celui de femmes au destin brisé.

Depuis 2009, JO WITEK écrit pour la jeunesse, explorant les genres, ses envies, l’humain à hauteur d’enfant ou d’adolescent. En dix ans, elle a publié une quarantaine d’ouvrages, albums, romans et documentaires et reçu autant de prix littéraires francophones.

Chez Actes Sud Junior, elle est l’autrice d’Une fille de… dans la collection “D’une seule voix” (Prix des Lycéens allemands) et de plusieurs romans pour ados : Le Domaine, Un hiver en enfer, Rêves en noir, Peur Express, Un jour j’irai chercher mon prince en skate, Premier arrêt avant l’avenir (mention spéciale du prix Vendredi), J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle (Prix Babélio) et Les errantes.

Mais aussi, deux romans pour les 9-12 ans, Une photo de vacances et Y a pas de héros dans ma famille. Elle a également signé les albums Dans la boutique de Madame Nou (illustré par Nathalie Choux) et Petits poids plume (illustré par Charles Berberian).

En juin 2021, elle inaugure chez Actes Sud junior une nouvelle série pour les 8-12 ans : Le Clan des Cabossés.

raser les murs

Recueil de nouvelles sans thème dominant.

Marc Villard, né à Versailles, a étudié la gravure et la typographie à l’Ecole Estienne. Il a publié 10 recueils de poèmes, 16 romans, 500 nouvelles et dirige la collection Polaroid où il édite des textes de Marcus Malte, Marin Ledun, Carlos Salem, Nicolas Mathieu ... Trois de ses livres ont été adaptés en BD par Chauzy et Peyraud : Rouge est ma couleur, La guitare de Bo Diddley et Bird. La cinéaste Dominique Cabrera a réalisé un film d’après sa novella Quand la ville mord. Il est lui-même scénariste du film Neige de Juliet Berto et a publié plusieurs livres avec Jean-Bernard Pouy.

Cela parait innocent, mais quand, on se projette, tant dans l’avant que l’après, que dire de plus ? Il est des jeux avec des règles et d’autres avec...

Mourir ne suffit pas

Julia Domazan, psychologue réputée, anime chaque week-end Au coeur de la nuit, une émission radiophonique de grande écoute, basée sur un dialogue intime avec les auditeurs. Un soir d’automne, elle est interrompue par l’annonce d’une prise d’otages dans un restaurant huppé, place de la Madeleine. L’agitation règne à la rédaction, et Julia ne peut se défendre de l’impression étrange que cette soirée ne sera pas comme les autres. Elle reprend pourtant l’antenne et accepte un nouvel appel. Il s’agit d’une auditrice terrifiée, cachée dans une des pièces du restaurant où elle a trouvé refuge à l’arrivée des terroristes. Est-ce un hasard si Sylvie Pollet souhaite parler à Julia plutôt qu’à la police ? S’engage alors un tête-à-tête troublant entre les deux femmes, tandis que la prise d’otages se poursuit de façon dramatique et que la tension monte au sein de la police et des autorités politiques.

Danielle Thiéry a effectué une longue carrière au sein de la police française et a été nommée première femme commissaire divisionnaire, en 1991. Elle a commencé en parallèle une activité de scénariste pour la télévision et d’auteure de polars. De nombreux ouvrages, du document au roman en passant par des témoignages, lui ont valu des prix littéraires, dont le Prix du quai des Orfèvres en 2013. Elle est également auteure de polars pour la jeunesse.

Marc Welinski a effectué l’essentiel de sa carrière dans les médias. Il a été notamment chargé de mission à la direction du développement de France Télévision, puis directeur général de Pathé live. En 1997, il fonde avec Jacques Chancel la chaîne musicale Mezzo. Il mène parallèlement une carrière de romancier et a publié six thrillers, dont Le Syndrome de Croyde, qui a été adapté à la télévision pour France 2 en 2018 sous le titre Les Ombres du passé.

Kasso

Après des années d’absence, Jacky Toudic est de retour à Besançon pour s’occuper de sa mère malade d’Alzheimer. Les vieux souvenirs et copains resurgissent. Les vieux travers aussi. En effet Jacky ne gagne pas sa vie comme les honnêtes gens. Son métier : faire Mathieu Kassovitz. Car Jacky est son sosie parfait, et vu que Jacky est escroc, ça fait un bon combo. Depuis des années, se faisant passer pour l’acteur, il monte des arnaques très lucratives. Ce retour au bercail pourrait être l’occasion de se mettre au vert, mais c’est compter sans sa rencontre avec la volcanique Zoé, avocate aux dents longues, qui en a décidé autrement.

" Depuis Regarde les hommes tomber, le film d’Audiard, tout le monde me demande si je suis Mathieu Kassovitz. Un jour, j’ai décidé de répondre oui. Et ça m’a ouvert beaucoup de possibilités."

Et nous, au bord du monde

Chassée de la demeure familiale, Nadine erre, incapable de trouver sa place. Jusqu’au jour où elle découvre Les Vignes. Une ancienne bâtisse à flanc de colline, défendue par une armée de chèvres et de merisiers. Un squat aux allures de paradis, le repaire de deux ours, Louis et Jean-Mi, aussi marginaux qu’elle. Sans demander et presque sans y penser, Nadine investit les lieux. Devient la troisième ourse. Là, à l’ombre des Vignes, elle trouve une existence simple, rustique. Et plus qu’un point de chute, un endroit où oublier et tenter de vivre. Mais quand le monde pénètre par effraction dans ce paradis perdu, les souvenirs reviennent, l’enfer commence.

Pas de littérature !

Avril 1950. Gringoire Centon est traducteur pour la Série Noire. Parlant mal l’anglais, il fait traduire son épouse en cachette et se contente de transposer le résultat dans un argot approximatif qu’il apprend dans des bistrots mal famés. Désireux de devenir écrivain lui-même, il se laisse entraîner par un drôle d’Américain dans une rocambolesque affaire de truands lettrés, de faux manuscrits et de vrais gangsters, sur fond de guerre culturelle Est-Ouest et de lutte entre anciens et modernes pour la recomposition du Milieu parisien.

En attendant Dogo

Étienne, trentenaire parisien célibataire et solitaire, disparaît subitement. Ses parents et sa soeur sont anéantis. Six mois plus tard, personne n’a trouvé la moindre piste criminelle, ni le début d’une explication rationnelle. Comment imaginer que Dogo, comme le surnomme sa soeur, Simone, ait volontairement pris la tangente ?
Lassée de se morfondre, Simone décide donc de partir à sa recherche. Mais par où commencer ? Peut-être par ces textes, débuts de romans inachevés, entre pastiche et exercice de style, abandonnés par leur auteur…

Les Silences d’Ogliano

La fête bat son plein à la Villa rose pour la célébration de fin d’études de Raffaele, héritier de la riche famille des Delezio. Tout le village est réuni pour l’occasion : le baron Delezio bien sûr ; sa femme, la jeune et divine Tessa, vers laquelle tous les regards sont tournés ; César, ancien carabinier devenu bijoutier, qui est comme un père pour le jeune Libero ; et bien d’autres. Pourtant les festivités sont interrompues par un drame. Au petit matin, les événements s’enchaînent. Ils conduisent Libero sur les hauteurs de l’Argentu au péril de sa vie.

Situé au cœur d’un Sud imaginaire, aux lourds secrets transmis de génération en génération, "Les Silences d’Ogliano" est un roman d’aventures autour de l’accession à l’âge adulte et des bouleversements que ce passage induit. Un roman sur l’injustice d’être né dans un clan plutôt qu’un autre – de faire partie d’une classe, d’une lignée plutôt qu’une autre – et sur la volonté de changer le monde. L’ensemble forme une fresque humaine, une mosaïque de personnages qui se sont tus trop longtemps sous l’omerta de leur famille et de leurs origines. Placée sous le haut patronage de l’"Antigone" de Sophocle, voici donc l’histoire d’Ogliano et de toutes celles et ceux qui en composent les murs, les hauts plateaux, les cimetières, les grottes, la grandeur.

Elena Piacentini est corse et vit à Lille. Après plusieurs polars publiés, notamment chez Fleuve noir et Pocket, et récompensés par différents prix, Les Silences d’Ogliano (2022) est son premier roman en littérature blanche.

Sens interdits

2046 en Provence.
Les citoyens, de plus en plus contrôlés (temps d’écran, carnets d’approvisionnement, empreinte carbone, etc.), ont du mal à échapper aux stages de récupération de points de permis de table, aux maisons de redressement alimentaire et au télécoaching punitif.
Des attentats alimentaires, quelques mois plus tôt, ont tué plusieurs fois en France, tandis que la faim taraude les plus démunis et que des milices veillent sur les ambitions économiques des investisseurs chinois. Dans ce monde affolant, les policiers alimentaires Anna Janvier et Ferdinand Pierraud doivent enquêter sur le meurtre d’une femme retrouvée ligotée nue à une chaise devant un festin à l’ancienne, gavée à mort. Ils ne se doutent ni l’un ni l’autre des répercussions que cette enquête va avoir sur leur vie et sur celle de leurs proches...

Chantal Pelletier, née le 6 juin 1949 à Lyon, est une romancière, nouvelliste et scénariste française après avoir été au Café-théâtre une des 3 Jeanne, « Les premières humoristes féministes en France »1.

Elle a publié une trentaine de livres dont six à la Série noire Gallimard, parmi lesquels, en 2000, Le chant du bouc (Grand prix du roman noir de Cognac2 2001) et, en 2019, Nos derniers festins3.

Le voyage, la gastronomie et le cinéma marquent ses écrits et notamment ses quatre romans chez Joëlle Losfeld dont Cinq Femmes chinoises, prix printemps du roman 20134

Pour tout bagage

1974, cinq lycéens, la tête pleine de rêves fumeux, abattent par erreur un passant alors qu’ils pensaient agir comme leurs héros, membres d’un groupe anarchiste qui venait d’enlever un banquier espagnol à Paris.
Quarante cinq ans plus tard, l’un d’eux commence à recevoir anonymement le récit de leur histoire. Qui l’a sortie de l’oubli ? Que sont devenus les anciens camarades ?
Au gré d’une déambulation nostalgique entre passé et présent, le narrateur retrouve leur trace et reconstitue enfin toutes les circonstances du drame.
La photographie sépia d’un pan des années 70 et leur cortège de fantômes.

Le sentier des reines - Intégrale 2021

Un road movie dans la France d’il y a un siècle.

Savoie, 1920. Blanca et Pauline ont vu leurs hommes rentrer de la guerre miraculeusement saufs, mais la chance tourne et ils meurent peu de temps après dans une avalanche. Les deux femmes décident alors de saisir leur destinée à bras-le-corps et quittent leur village et la lourdeur des conventions sociales devenue insupportable.
Un chemin commence, forcément initiatique, jonché d’obstacles, qui les mènera jusqu’aux antipodes, vers une libération sociale et humaines.

Vous avez la chance d’avoir Anthony Pastor et Jean-Christophe Chauzy, son acolyte sur le salon.

Le Carré des indigents

Pour Catherine, tendrement

« Gatsby believed in the green light,

the orgastic future that year by year

recedes before us.

It eluded us then, but that’s no matter

– tomorrow we will run faster, stretch

out our armes farther...

And a fine morning...

So we beat on,

boats against the current, borne back

ceaselessly into the past. »

The Great Gatsby

F. Scott Fitzgeral

Noir Diamant

Officier à la CIA, Lucy Chan a survécu à une explosion qui aurait dû lui être fatale. Comble de l’ironie, c’est l’agence qui l’emploie qui a décidé de cette frappe ciblée qui la condamnait. De quoi lui donner envie de passer pour morte et de disparaître. Mais il y a à la CIA une femme qui ne peut croire que Lucy soit une mortelle comme les autres. Son ancienne formatrice, Darby Owens, aujourd’hui sous-directrice à l’Agence, a bien l’intention de retrouver la jeune femme. Car un agent invisible, que tout le monde pense mort et qui ne figure plus dans aucun registre, peut parfois rendre des services inestimables. Justement, à la frontière franco-allemande, il faudrait aller voir ce qui se trame...
De manigances secrètes en combats explosifs, Jean-Hugues Oppel nous guide sur les traces de deux femmes qui jouent un jeu trouble sur l’échiquier des tractations internationales.

Jean-Hugues Oppel est l’un des grands noms du thriller politique français. Il est également auteur de romans noirs, romancier pour la jeunesse, scénariste... Son roman Six-Pack a été adapté au cinéma. Il a été le lauréat du Grand Prix de littérature policière et du prix Mystère de la critique.

Darwyne

Darwyne Massily, un garçon de dix ans, légèrement handicapé, vit à Bois Sec, un bidonville gagné sur la jungle infinie. Et le centre de sa vie, c’est sa mère Yolanda, une femme qui ne ressemble à nulle autre, bien plus belle, bien plus forte, bien plus courageuse. Mais c’est compter sans les beaux-pères qui viennent régulièrement s’installer dans le petit carbet en lisière de forêt. Justement un nouvel homme entre dans la vie de sa mère : Jhonson, un vrai géant celui-là. Et au même moment surgit Mathurine, une employée de la protection de l’enfance. On lui a confié un signalement concernant le garçon. Une première évaluation sociale a été conduite quelques mois auparavant par une collègue qui a alors quitté précipitamment la région.

Colin Niel est l’une des grandes voix de la littérature d’aujourd’hui. Il a reçu de très nombreux prix littéraires et toute son œuvre est publiée aux Éditions du Rouergue.Sa série guyanaise multiprimée : Les Hamacs de carton (2012, prix Ancres noires 2014), Ce qui reste en forêt (2013, prix des lecteurs de l’Armitière 2014, prix Sang pour Sang Polar 2014), Obia (2015, prix des lecteurs Quais du polar/20 Minutes 2016, prix Polar Michel Lebrun 2016) et Sur le ciel effondré (2018) met en scène le personnage d’André Anato, un gendarme noir-marron à la recherche de ses origines.En 2017 il publie Seules les bêtes, pour lequel il reçoit notamment le prix Landerneau Polar ainsi que le prix Polar en Séries. Ce roman est adapté au cinéma par Dominik Moll.
En 2019, en collaboration avec le photographe Karl Joseph, paraît un album : La Guyane du capitaine Anato.
En 2020 paraît Entre fauves, lauréat du prix Libraires en Seine 2021, du prix Libr’à nous 2021, du prix du Livre pyrénéen 2021 et du prix Livres à vous 2021.
En 2022 paraît son nouveau roman, Darwyne.

Carnets de Campagne

"Carnets de campagne" est un récit à plusieurs voix réunissant six autrices et auteurs de bandes dessinées qui vont chacun suivre de l’intérieur la campagne des principaux candidats à la présidentielle de 2022. Piloté par Mathieu Sapin, le projet réunit les contributeurs suivants : Kokopello, Morgan Navarro, Dorothée de Monfreid, Louison et Lara. Chacun réalisera ses planches au gré de l’actualité et en temps réel pour raconter les coulisses de la campagne.

Morgan NAVARRO est né à Grenoble en 1975. Il passe une enfance heureuse au Sénégal, en Côte d’Ivoire et... en Bretagne. Il consacre son adolescence presque exclusivement à la pratique du skateboard, puis entreprend sans grand enthousiasme des études d’architecture, qu’il abandonne pour une vie dissolue.

Désoeuvrement enrichissant ou perte de temps tragique ? Peu importe, puisqu’il finit par se souvenir de ce qu’il à toujours voulu faire : de la bande-dessinée.

Mila de nulle part

Mila n’a pas eu la vie facile. Trimbalée de famille d’accueil en famille d’accueil, repoussée par une mère toxique, elle tente à vingt ans de se construire une vie, trouve un job de postière, et s’installe dans la maison d’un garde forestier parti à la retraite, en lisière d’une forêt. Elle s’y engouffre pour de longues promenades, s’y oublie, s’y retrouve. Jusqu’au jour où elle tombe sur la dépouille d’un chien, écartelée sur un arbre. Dans cette forêt, Mila n’est pas seule.

Marie Murski a longtemps écrit de la poésie. En 2018, elle publie chez In8 Les orchidées volantes, un livre noir et onirique sur une folie familiale, où l’on découvre une voix unique, une écriture précise et envoûtante, un univers : un écrivain.

Je suis le feu

La Rochelle, mois de juillet. Une femme est retrouvée égorgée chez elle face à son fils de dix ans ligoté, qu’un bandeau et un casque audio ont préservé de l’intolérable spectacle. C’est la deuxième en l’espace de quelques semaines et les flics n’ont pas la moindre piste. Le commissaire Baccaro va alors faire appel à Victor Caranne, psychologue carcéral et oreille préférée des criminels multirécidivistes de la prison de l’île de Ré. Mais le tueur est une ombre insaisissable qui va bientôt faire basculer la ville dans la psychose.

Avec cette deuxième enquête de Victor Caranne, Max Monnehay confirme qu’elle a gagné sa place auprès des grands maîtres du thriller.

Max Monnehay est née en 1980 à Beauvais. Elle est l’auteure de plusieurs romans et nouvelles, parmi lesquels Corpus Christine, Prix du premier roman 2006 et Géographie de la Bêtise, publié au Seuil. Somb en 2020, prix Transfuge du meilleur espoir polar, initiait les aventures de Victor Caranne (https://www.seuil.com/ouvrage/je-suis-le-feu-max-monnehay/9782021488135).

Carte postale du salon Noir sur la ville 2015

Programme novembre 2016

Vendredi

Cinéma : carte blanche à Loïc Cauret

Samedi

Débats, Expositions, rencontres, lectures

Dimanche

Débats, Expositions, rencontres, lectures

Noir sur la Ville, c’est aussi...

Noir sur les Côtes d'Armor

Le programme

Téléchargez le programme

Archives

Retrouvez les autres éditions du salon.

2015

L'édition 2015

Découvrez l'édition 2015 de Noir sur la Ville.

2014

L'édition 2014

Découvrez l'édition 2014 de Noir sur la Ville.

Nos archives

et autres informations

Parcourez tout notre site.

Contact

Adresse :

Association la fureur du noir,
BP 10501
22405 LAMBALLE CEDEX


Envoyer un message